AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Microsoft muscle son dispositif antipiratage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marine
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 5113
Age : 47
Localisation : Marseille

Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Microsoft muscle son dispositif antipiratage Dim 07 Mai 2006, 12:19

Microsoft muscle son dispositif antipiratage

Technologie : La nouvelle version du système WGA de l'éditeur contient un dispositif de pop-up intrusif. impossible à supprimer.
Ils s'affichent à l'écran de l'utilisateur pour lui signifier que sa copie de Windows est une contrefaçon.

Microsoft étend à de nouveaux pays l'activation de son outil de contrôle "Windows Genuine Advantage Notifications", qui authentifie à distance son OS Windows.
Il s'agit en fait d'une deuxième version renforcée du dispositif antipiratage WGA (Windows Genuine Advantage).

Le principe est inchangé: l'utilisateur qui souhaite authentifier sa version de Windows se connecte sur le site de Microsoft. Si sa licence est validée, il disposera d'un accès privilégié à des mises à jour système et des utilitaires, ainsi que des services d'assistance (conseiller en ligne), de fiches et des vidéos d'autoformation.
Les patchs de sécurité ne sont pas concernés.

A l'inverse, pour le cas où la version du logiciel n'est pas authentifiée, Microsoft a intégré dans le système des mesures coercitives pour forcer l'utilisateur à acquérir une licence.
Elles se concrétisent par des "notifications", en fait des pop-up, qui s'affichent à l'écran lors de l'utilisation de Windows. Leur contenu rappelle que la copie de l'OS n'est pas une version originale, et fournit des liens internet pour procéder à l'acquisition de la licence.

En outre, le logiciel affichant ces notifications ne peut pas être désinstallé, indique Microsoft. Au mieux l'utilisateur peut temporairement les désactiver, en répondant qu'il s'authentifiera plus tard (Resolve Later). Mais une petite bannière à l'écran continuera d'afficher en permanence le message (en anglais): «Cette copie de Windows n'est pas originale. Vous devez être victime d'une contrefaçon de logiciel». Et à chaque redémarrage de Windows, les pop-up reviendront.

Ce système a été testé dès novembre 2005 en Norvège et en Suède, avant d'être proposé dans cinq autres pays en février dernier. Aujourd'hui, Microsoft l'étend aux États-Unis, Royaume-Uni, Malaisie, Australie et à la Nouvelle-Zélande.
La France n'est pas encore concernée; la précédente version de WGA avait été testée en janvier 2005 en Norvège avant d'entrer en vigueur dans l'Hexagone six mois plus tard.

Parallèlement, l'éditeur a décidé de décliner son dispositif pour sa suite bureautique Office. Suivant le même concept, elle peut donc être identifiée à distance via le programme Office Genuine Advantage (OGA), qui donne accès aux services en ligne et mises à jour. Il est pour l'instant lancé en sept langues (portugais, tchèque, grecque, coréen, chinois, russe et espagnol).

En France, il est posssible d'authentifier Office sur le site de Microsoft (service en anglais). Mais il ne s'agit pas du dispositif OGA complet; ainsi la validation de la licence ne donne pas un accès privilégié à des mises à jour d'Office

Source ZDNet

_________________
Bonjour Invité...
PC Land te souhaite un bon surf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pcland.easyforumpro.com
 

Microsoft muscle son dispositif antipiratage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PC Land :: Le coin Actualités :: Sécurité-